Mon sac de photographe

D'une simple sacoche de protection au studio de voyage en passant par un sac à dos pour la rando, comment et pourquoi je transporte mon matos photo.

Le type de photos et l’endroit ou je vais faire mes prises de vue, influ sur le matériel nécessaire et le ou les sacs a emporter. A chaque situation son matériel et son sac.

Au quotidien

Histoire de ne pas être pris au dépourvu, j’essaie de toujours avoir sous la main mon appareil en ordre de marche. Cela implique d’avoir un peu de matériel en double ou triple et une sacoche avec un minimum de chose.

Bien souvent il va s’agir de photos à domicile dans le cadre familiale.

J’emporte aussi ce petit nécessaire avec moi dans mes déplacements en voiture.

  • Bien sur l’APN lui même, en ordre de marche, batterie et carte mémoire en place.
  • Un objectif passe partout. Pour ma part un 18-135mm. Mon 28-300mm est aussi toujours à porté de main, ainsi qu’un 50mm F/1.8 pour l’intérieur.
  • Un flash « Speedlight » avec ses piles, prêt à l’emploi. Je l’utilise dans ce cas sur l’APN et non en déporté.
  • Un mini trépied et un support pliant en Z.
  • Divers filtres UV et ND.
  • Une carte mémoire supplémentaire.
  • Des batteries chargées. J’en possède pour ma part 2 supplémentaires pour mon APN et un jeux de 4 piles en plus de celles utiles pour les flashes.

En randonnée

En balade de quelques heures dans la nature, il me faut voyager léger et utile. J’emporte le strict nécessaire au type de photos que je souhaite prendre, en plus du matériel propre à une randonnée. Je privilégie les points d’attache du matériel extérieur au sac à dos pour ne pas avoir a le mettre au sol en permanence. Le sac à dos est là surtout pour la rando, eau, nourriture et rechange.

Mes promenades vont souvent m’emmener en bord de mer ou d’étang et mes photos seront des paysages et des poses lentes.

J’ai un faible pour les plantes et les gros plan. J’envisage de prendre un flash annulaire pour de la pseudo macro.

Les étangs provençaux regorgent d’animaux, oiseaux ou insectes. Un objectif performant est de rigueur.

  • Mon APN et mon objectif passe partout 18-135mm. Léger et adapté aux paysages à 18mm et aux gros plan à 135mm.
  • Un flash annulaire pour la photo pseudo macro.
  • Une poigné et une attache ceinture B-Grip. L’APN est toujours à porté de main et on peut le sécuriser à la ceinture.
  • Un mini tripod et le « Z », équipés b-grip, utile pour les poses longues à raz du sol.
  • Un objectif grand-angle 10-18mm pour les paysages, pré équipé de filtre ND si je pense que l’endroit va s’y prêter.
  • Un objectif 28-300mm pour la photo animalière à distance. Un trépied solide s’impose, le monopode est indispensable pour supporter l’objectif de 3.5Kg. Mon TM2515T fait les deux.