Agriculture › Champ

En agriculture, un champ est un espace de terre arable cultivé. Il est le plus souvent labouré. Dans l'usage courant, on précise souvent son usage, pour sa valeur ajouté cultivé: champ de betterave, de blé, de seigle, d'avoine, etc., bien que la nécessaire rotation des cultures puisse en changer temporairement la destinée. Une culture sans labour est également parfois possible pour certaines récoltes. Champ désigne donc une parcelle de terre à culture souvent unique, plus soignée, semée, labourée, irriguée, plus bornée, délimité, etc., alors que prés sous entend un fourrage (des plantes variés qui sont soit consommées sur pieds par pâturage ou alors fauchées et stockées) où cohabitent des espèces apportées et endémiques naturelles, une terre rarement retournée, moins plane, moins riche, moins amendée et de moindre valeur. Pour une bonne délimitation sémantique, une opposition systémique est utile, en définissant d'autres désignations généraliste des terres agricoles : les prés constituent la principale variante (il désigne, comme champ, la surface concernée : sol et sa délimitation), leur valeur ajoutée (désignant sa culture) étant dénommée prairie. Voir Champ sur Wikipédia.