Rose de Crète 101

Fódele, Crète. Septembre 2019.

04 octobre 2019 15:36
CANON EOS 760D - EF-S18-135mm f/3.5-5.6 IS STM - 135mm - 1/160s à f/5,6 - ISO 100

Aegean Sea, Aigaio pélagos, Biologie, Biology, Country, Crete, Crète, Ege Denizi, Elláda, Fodele, French photographer, Fódele, Garden roses, Geography, Greece, Grèce, Géographie, Kritiko Pelago, Kríti, Mediterranean Sea, Mer, Mer Méditerranée, Mer de Crète, Mer Égée, Méditerranée, Pays, Photographe français, Plant, Plantae, Plante, Rosaceae, Rose (fleur), Sea, Sea of Crete, Taxinomie, Taxonomie, Taxonomy (biology), Αιγαίο Πέλαγος, Ελλάδα, Κρήτη, Κρητικό Πέλαγος, Φόδελε.


Au jardin

Automne 2019

Mer de Crète

La mer de Crète (grec moderne : Κρητικό Πέλαγος Kritiko Pelagos) est la partie méridionale de la mer Égée. Elle se situe entre le nord de la Crète et le sud des Cyclades. Elle est séparée de la Mer Ionienne à l’ouest par une ligne allant du cap Malée à l’extrémité occidentale de la Crète en passant par les îles de Cythère, Porí, Anticythère et Gramvoussa. Sa limite orientale est formée par les îles de Karpathos, de Kassos et de Rhodes dans le Dodécanèse. Voir Mer de Crète sur Wikipédia.

Rose

La rose est la fleur des rosiers, arbustes du genre Rosa et de la famille des Rosaceae. La rose des jardins se caractérise avant tout par la multiplication de ses pétales imbriqués qui lui donne sa forme caractéristique. Appréciée pour sa beauté et sa senteur, elle est célébrée depuis l’Antiquité par de nombreux poètes et écrivains ainsi que des peintres pour ses couleurs et pour son parfum. Ses couleurs vont du blanc pur au pourpre foncé en passant par le jaune et toutes les nuances intermédiaires. Elle est présente dans presque tous les jardins et dans de nombreux bouquets. Elle est devenue la « reine des fleurs » dans le monde occidental - la pivoine lui disputant ce titre en Chine. La rose est l’une des plantes les plus cultivées au monde et elle occupe la première place dans le marché des fleurs. Mais on oublie souvent que les rosiers sont aussi des plantes sauvages (le plus connu en Europe est l’églantier) aux fleurs simples à cinq pétales, qui sont devenus à la mode, pour leur aspect plus naturel, depuis quelques décennies sous le nom de « roses botaniques ». Les rosiers cultivés sont le résultat de plusieurs millénaires de transformations d’abord empiriques, puis dès la fin du XVIIIe siècle, méthodiques, en particulier par l’hybridation. Les variétés sont innombrables, on estime à plus de 3 000 le nombre de cultivars disponibles actuellement dans le monde. L’existence des roses remonte bien avant l’antiquité, preuve en est les fossiles retrouvés dans l’ouest américain et datés de plus de 40 millions d’années. Voir Rose sur Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *