Ermitage 103

Musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg. Septembre 2018.

25 septembre 2018 9:47
CANON EOS 760D - EF-S18-135mm f/3.5-5.6 IS STM - 18mm - 1/30s à f/5,6 - ISO 1600

Architecture, Architecture et urbanisme, Building, Bâtiment (construction), Construction, Country, Designing, Gossoudarstvenny Ermitaj, Hermitage Museum, Museum, Musée, Musée de l'Ermitage, Patrimoine, Patrimoine mondial, Patrimony, Pays, Russia, Russie, Saint Petersburg, Saint-Pétersbourg, Sankt-Peterbourg, Urbanism, Urbanisme, World Heritage Site, Государственный Эрмитаж, Россия, Санкт-Петербу́рг.


Moscou et Saint-Pétersbourg 2018

Voyage en Russie, Moscou et Saint-Pétersbourg avec un arrêt à Munich. Septembre 2018.

Moscou et Saint-Pétersbourg 2018

Musée

Un musée est un lieu dans lequel sont collectés, conservés et exposés des objets dans un souci d’enseignement et de culture. Le Conseil international des musées (ICOM) a élaboré une définition plus précise qui fait référence dans la communauté internationale : « Un musée est une institution permanente sans but lucratif au service de la société et de son développement ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d'études, d'éducation et de délectation. » — Statuts de l'ICOM art.2 §.1, Les musées sont souvent spécialisés, il en existe principalement neuf grandes catégories : les musées d'archéologie, les musées d'art, les Musée des Beaux-Arts, les musées des arts décoratifs, les musées d'histoire, les musées de sciences, musées d'histoire naturelle, les musées des techniques et les musées d'ethnologie. Voir Musée sur Wikipédia.

Patrimoine mondial

Le patrimoine mondial ou patrimoine mondial de l'UNESCO désigne un ensemble de biens culturels et naturels présentant un intérêt exceptionnel pour l’héritage commun de l’humanité. Ce patrimoine fait l’objet d’un traité international intitulé « Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel », adopté par l’UNESCO en 1972, actualisé chaque année depuis 1978 par le comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), une institution spécialisée de l'Organisation des Nations unies. À l'issue de la 43e session du Comité du patrimoine mondial, qui s'est tenue du 30 juin 2019 au 10 juillet 2019 à Bakou (Azerbaïdjan), 29 nouveaux biens ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Ce qui porte à 1 121 le nombre total des biens culturels, naturels et mixtes figurant sur la liste, répartis sur 167 États membres. Ainsi, depuis juillet 2019, la liste compte 869 biens culturels, 213 biens naturels et 39 biens mixtes avec 53 biens sur la liste du patrimoine mondial en péril. Ces deux listes ne devraient pas évoluer en 2020, la réunion de la 44e session du Comité du patrimoine mondial, qui devait se tenir du 29 juin au 9 juillet 2020 à Fuzhou en Chine, ayant été reportée sine die en raison des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de Covid-19. En comptant les sites répartis sur plusieurs pays, l'Italie et la Chine sont les pays qui en possèdent le plus grand nombre (55), suivies par l'Espagne (48), l'Allemagne (46) et la France (45). Cordoue (Espagne) est la ville du monde la plus classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, avec quatre inscriptions. Seuls deux biens sont retirés de la liste depuis sa création, ainsi qu'une partie de l'ancien site géorgien « Cathédrale de Bagrati et monastère de Ghélati », le périmètre classé ne comprenant désormais plus que le monastère. Le comité du patrimoine mondial est instauré par la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, texte adopté le 16 novembre 1972 lors de la XVIIe conférence générale de l’Unesco, et ratifié en novembre 2016 par 192 de ses 195 États membres. Le but de cette liste est de cataloguer, nommer, et conserver (grâce au fonds du patrimoine mondial) des biens culturels, naturels ou « mixtes » d’importance pour l’héritage commun de l’humanité. Les sites inscrits au patrimoine mondial font généralement l'objet d'une exploitation touristique mettant en avant cette reconnaissance. Voir Patrimoine mondial sur Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *