Mot-clef : Zone piétonne

Une zone piétonne, zone piétonnière, zone pour piétons, centre piétonnier, plateau piétonnier ou secteur piétonnier d'une ville est un ensemble de rues et de ruelles où la circulation est réservée aux piétons et souvent également aux cyclistes. Cet ensemble de voies dans lequel la circulation automobile, antérieurement autorisée, a été interdite et la chaussée entièrement réaménagée pour les usages piétonniers voire cyclistes, est caractérisé par des réalisations urbanistiques particulières (élargissement ou disparition des trottoirs, mise en place d'un pavage ou dallage, d'un mobilier urbain spécifique — pose de bornes de voirie et de potelets, de bacs à fleurs —, de plantations, aménagements pour des animations commerciales et festives, etc.). Ce type d'artère est en général caractérisée par la présence de nombreux commerces. Le développement de zones piétonnes résulte d'un mouvement d'urbanisme, la piétonnisation ou piétonisation, initié en Europe dès la fin des années 1950. Des projets de semi-piétonnisation se mettent également en place, dans un contexte de mobilité géographique et de changement climatique, entre les différents usages de la chaussée (déplacement et stationnement automobile, espaces piétonniers tels que les trottoirs ou les zones piétonnes…). La piétonnisation ou la semi-piétonnisation de certaines rues dans les centre-villes est une des mesures d'aménagement du territoire les plus importantes qui tendent à y renforcer l'attractivité commerciale et culturelle mais posent le problème de ségrégation modale. Elles réclament ainsi des arbitrages sous contraintes des pouvoirs publics entre les espaces dédiés à l'automobile et ceux aux mobilités dites douces, l'enjeu des municipalités étant non seulement de faire cohabiter les divers modes de déplacement, mais aussi de relier les différents types d'usages et d'usagers. Une variante, introduite dans plusieurs pays européens, est la rue scolaire: une zone piétonne autour d'une école (primaire), fermée temporairement à la circulation motorisée aux heures de rentrée et de sortie des classes dans le but d'apaiser la rue pour les enfants arrivants à pied ou à vélo.

Wikipédia, Zone piétonne

Escalier

Un escalier est une construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, ou degrés, permettant d'accéder à un étage, de passer d'un niveau à un autre en montant et descendant. Le terme a pour origine étymologique « scala », l'« échelle » en latin. Le métier correspondant est celui d'escaliéteur. Par extension, ce type de construction a donné son nom à un escalier, voie piétonne, à ciel ouvert ou couverte, constituée d’une ou plusieurs marches.

Wikipédia, Escalier

Mots-clefs hierarchiques suivant les informations IPTC et EXIF contenues dans les médias.