Catégorie : Exposition (photographie)

Exposition (photographie) : L'exposition en photographie, anciennement nommée lumination, désigne la quantité totale de lumière reçue par la surface sensible (pellicule argentique ou capteur numérique) pendant la prise de vue. L’exposition est mesurée en lux.seconde (lx.s) et peut être calculée à partir de l’indice de lumination et de la luminance de la scène. De nombreux supports photographiques sont également sensibles à la lumière invisible, ce qui peut être un inconvénient ou un effet recherché, comme en photographie infrarouge.

Indice de lumination

Indice de lumination : En photographie, l'indice de lumination (abrégé en IL ou EV d'après l'anglais exposure value) – parfois appelé indice de luminance – est un nombre qui caractérise un couple ouverture / temps de pose. Pour une scène donnée, deux couples caractérisés par le même indice de lumination produiront la même exposition sur le film ou capteur.

Mesure TTL de l'exposition

Mesure TTL de l'exposition : La mesure TTL de l'exposition désigne en photographie la mesure de l'exposition effectuée à travers l'objectif (through the lens, « à travers l'objectif » en anglais).

Temps de pose

Temps de pose : En photographie, le temps de pose ou durée d'exposition est l'intervalle de temps pendant lequel l'obturateur de l'appareil photographique laisse passer la lumière lors d’une prise de vue, et donc la durée de l'exposition de la pellicule photographique ou du capteur. Le terme vitesse d'obturation est également utilisé comme synonyme, bien que certains auteurs lui associent l'inverse du temps de pose. Le temps de pose fait partie, avec l'ouverture et la sensibilité ISO du film (ou capteur), des trois paramètres qui permettent de contrôler l'exposition de l'image.

Zone system

Zone system : Le zone system est une méthode de planification de l'exposition et du développement d'un film photographique pour maîtriser le rapport entre la luminosité de l'objet photographié et son rendu photographique en termes de valeurs de luminance. Il permet d'optimiser l'utilisation de la plage dynamique du medium (limitée) en fonction de la plage dynamique de la scène à restituer (généralement plus large), en tenant compte, dès la prise de vue, des possibilités de traitement en chambre noire (par masquage, maquillage ou dodging & burning). Il est l'invention des photographes américains Ansel Adams et Fred Archer (en) à l'Art Center School de Los Angeles vers la fin des années 1930. Après l'invention du zone system, le développement de la sensitométrie a modifié les termes du problème de la maîtrise du rendu photographique. Il a permis d'affecter des valeurs numériques qu'ignorait la méthode pratique d'Ansel Adams. Par ailleurs, ce photographe travaillait avec des chambres photographiques permettant d'exposer des émulsions coulées sur des plaques de verre de grandes dimensions. Ces plaques, après l'exposition, étaient désensibilisées, ce qui permettait de les développer en éclairage inactinique de manière à suivre la montée de l'image négative. Son système n'est donc plus appliqué à la lettre, mais il constitue encore aujourd'hui une référence importante dans la définition des méthodes de réglage et d'ajustement des procédés photographiques, qu'ils soient argentiques ou numériques, ne serait-ce que par le vocabulaire technique qu'il a contribué à fixer.