Catégorie : Technique photographique

La technique photographique recouvre les procédés, méthodes et pratiques visant à l'obtention d'une photographie. Ces procédés se divisent en deux grandes familles ; les techniques analogiques (désignées par le terme de photographie argentique) élaborées au XIXe siècle et améliorées par la suite, et les techniques numériques, mises au point à partir des années 1970 et dont l'utilisation massive commence à la fin des années 1990. En argentique comme en numérique, la technique photographique fait référence à trois domaines : Le matériel photographique et les consommables (films, cartes mémoires, etc.). C'est la partie « industrielle ». La prise de vue proprement dite, qui concerne directement chaque photographe. C'est la partie « artistique », qui change peu quel que soit le procédé choisi. Le traitement des photographies : Pour la photographie argentique, après la prise de vue, que ce soit par le photographe lui-même ou un laboratoire dédié, qui se subdivise en deux étapes ; le développement et le tirage. Pour la photographie numérique, l'étape du développement est remplacée par une phase de traitement de l'image, réalisée à l'aide d'un logiciel. L'étape du tirage n'est pas nécessaire et peut se réaliser en laboratoire ou sur imprimante.

JF Vole, Technique photographique
JF Vole, Technique photographique
Wikipédia, Technique photographique

Exposition

L'exposition en photographie, anciennement nommée lumination, désigne la quantité totale de lumière reçue par la surface sensible (pellicule argentique ou capteur numérique) pendant la prise de vue. L’exposition est mesurée en lux.seconde (lx.s) et peut être calculée à partir de l’indice de lumination et de la luminance de la scène. De nombreux supports photographiques sont également sensibles à la lumière invisible, ce qui peut être un inconvénient ou un effet recherché, comme en photographie infrarouge.

JF Vole, Exposition (photographie)
Wikipédia, Exposition (photographie)

Macrophotographie

La macrophotographie est le terme usuel désignant la photomacrographie, souvent abrégé en macrophoto ou macro. Il correspond à l'ensemble des techniques photographiques -ainsi qu'à l'activité photographique associée- permettant de photographier des sujets de petite taille entre les rapports de grandissement γ=1 (ou 1:1) et γ=10 (ou 10:1). Son domaine se situe donc au-delà de celui de la proxiphotographie (γ<1), mais en deçà de celui de la photomicrographie (γ>10). Il existe deux acceptions de ce terme, liées à l’ambiguïté que représente la notion d'image sous-jacente à celle de grandissement.

JF Vole, Macrophotographie
JF Vole, Macrophotographie
JF Vole, Macrophotographie
Wikipédia, Macrophotographie
Wikilivres, Macrophotographie

Pose longue

Une pose longue consiste, en photographie, à utiliser, de jour, un temps de pose assez long pour capturer nettement les éléments fixes d'une scène tout en supprimant les éléments en mouvement ou en les rendant flous et, de nuit, à transformer les sources lumineuses mobiles en trainées lumineuses. Cette technique est à la base du light-painting.

JF Vole, Pose longue (photographie)
JF Vole, Pose longue (photographie)
Wikipédia, Pose longue (photographie)

Proxiphotographie

La proxiphotographie ou « photographie de près » est l'ensemble des techniques photographiques permettant de photographier des sujets de petite taille sans atteindre la macrophotographie. On parle souvent dans ce cas d'un gros plan. Une définition plus précise limite la proxiphotographie aux grandissements compris entre 1:10 et 1:1.

JF Vole, Proxiphotographie
JF Vole, Proxiphotographie
Wikipédia, Proxiphotographie
Wikilivres, Proxiphotographie