Catégorie : Technique photographique

Technique photographique : La technique photographique recouvre les procédés, méthodes et pratiques visant à l'obtention d'une photographie. Ces procédés se divisent en deux grandes familles ; les techniques analogiques (désignées par le terme de photographie argentique) élaborées au XIXe siècle et améliorées par la suite, et les techniques numériques, mises au point à partir des années 1970 et dont l'utilisation massive commence à la fin des années 1990. En argentique comme en numérique, la technique photographique fait référence à trois domaines : Le matériel photographique et les consommables (films, cartes mémoires, etc.). C'est la partie « industrielle ». La prise de vue proprement dite, qui concerne directement chaque photographe. C'est la partie « artistique », qui change peu quel que soit le procédé choisi. Le traitement des photographies : Pour la photographie argentique, après la prise de vue, que ce soit par le photographe lui-même ou un laboratoire dédié, qui se subdivise en deux étapes ; le développement et le tirage. Pour la photographie numérique, l'étape du développement est remplacée par une phase de traitement de l'image, réalisée à l'aide d'un logiciel. L'étape du tirage n'est pas nécessaire et peut se réaliser en laboratoire ou sur imprimante.

Bracketing

Bracketing : Le bracketing, ou, au Québec, « prise de vue en fourchette », est une technique photographique couramment utilisée par les photographes, qui consiste à réaliser rapidement plusieurs prises de vue d'une même scène, en faisant varier un ou plusieurs paramètres de prise de vue. Cette technique offre la possibilité soit de choisir la meilleure photographie en différé parmi plusieurs prises de vue d'une même scène, pour augmenter ses chances d'obtenir une photographie réussie, soit de combiner les zones les plus intéressantes de chacune de ces images. Son usage est recommandé lorsqu'il est difficile d'obtenir une image satisfaisante avec une seule prise de vue, et notamment lorsqu'une faible variation d'un paramètre présente un impact important sur l'image. L'application du bracketing implique que les objets de la scène soient immobiles, et que l'appareil photo ne bouge pas. L'utilisation d'un trépied est recommandée. Par défaut, le terme « bracketing » se réfère couramment au bracketing d'exposition. Il existe cependant plusieurs types de bracketing. Initialement, cette fonctionnalité n'était disponible que pour l'exposition. Par la suite, les fabricants d'appareils-photo l'ont progressivement adapté à d'autres paramètres de prise de vue.

Exposition

Exposition (photographie) : L'exposition en photographie, anciennement nommée lumination, désigne la quantité totale de lumière reçue par la surface sensible (pellicule argentique ou capteur numérique) pendant la prise de vue. L’exposition est mesurée en lux.seconde (lx.s) et peut être calculée à partir de l’indice de lumination et de la luminance de la scène. De nombreux supports photographiques sont également sensibles à la lumière invisible, ce qui peut être un inconvénient ou un effet recherché, comme en photographie infrarouge.

Imagerie à grande gamme dynamique

Imagerie à grande gamme dynamique : L'imagerie à grande gamme dynamique (ou imagerie large-gamme) (high-dynamic-range imaging ou HDRI) regroupe un ensemble de techniques numériques permettant de présenter une image fixe ou animée d'une scène qui présente, dans ses diverses parties, des niveaux très différents de luminosité. Une image matricielle se constitue à partir de pixels auxquels est associé un triplet de valeurs qui en indique la luminosité et la couleur. Le rendu à grande dynamique concerne des fichiers d'origine où les pixels ont plus de valeurs possibles que les écrans ou imprimantes du rendu. Il faut ensuite déterminer des règles de rendu pour qu'on puisse interpréter l'image aussi bien dans son ensemble que dans les régions claires et les régions sombres. L'imagerie numérique a développé ces procédés afin de rendre plus intelligibles visuellement des représentations matricielles obtenues par calcul, comme celles de l'imagerie médicale. La technique s'est ensuite adaptée à la photographie numérique et à la vidéo.

Macrophotographie

Macrophotographie : La macrophotographie est le terme usuel désignant la photomacrographie, souvent abrégé en macrophoto ou macro. Il correspond à l'ensemble des techniques photographiques — ainsi qu'à l'activité photographique associée — permettant de photographier des sujets de petite taille entre les rapports de grandissement γ=1 (ou 1:1) et γ=10 (ou 10:1). Son domaine se situe donc au-delà de celui de la proxiphotographie (γ<1), mais en deçà de celui de la photomicrographie (γ>10). Il existe deux acceptions de ce terme, liées à l’ambiguïté que représente la notion d'image sous-jacente à celle de grandissement.

Photographie panoramique

Photographie panoramique : La photographie panoramique est un genre de photographie ou une technique qui consiste à créer des images avec des champs exceptionnellement larges. Elle est obtenue par un appareil photographique spécial qui permet d'obtenir une image beaucoup plus large que haute. Le procédé a un intérêt quand le champ visé est plus large que l'ouverture de celui d'un objectif à courte focale. L'appareil fixé sur un trépied combine la rotation latérale du boîtier ou d'une optique avec le défilement du film devant une fente. En numérique, l'appareil utilise, de la même manière, un capteur linéaire, qui parcourt successivement les directions incluses dans la champ, ou assemble automatiquement les portions successives de l'image parcourues pendant le mouvement. Des logiciels facilitent la fabrication d'un panoramique à partir de vues prises avec un appareil ordinaire ; pour obtenir de bons résultats, il faut que le sujet n'ait pas bougé entre les vues, et que l'exposition optimale des parties du panorama ne soit pas trop différente.

Pose longue

Pose longue (photographie) : Une pose longue consiste, en photographie, à utiliser, de jour, un temps de pose assez long pour capturer nettement les éléments fixes d'une scène tout en supprimant les éléments en mouvement ou en les rendant flous et, de nuit, à transformer les sources lumineuses mobiles en trainées lumineuses. Cette technique est à la base du light-painting.

Proxiphotographie

Proxiphotographie : La proxiphotographie ou « photographie de près » est l'ensemble des techniques photographiques permettant de photographier des sujets de petite taille sans atteindre la macrophotographie. On parle souvent dans ce cas d'un gros plan. Une définition plus précise limite la proxiphotographie aux grandissements compris entre 1:10 et 1:1.