Navire de guerre › Frégate

Le mot frégate désigne des types de navires très différents. Il est originaire de Méditerranée, et est resté très proche dans plusieurs langues : fregata en italien et en roumain, fragata en espagnol et en portugais, frigate en anglais, fregatte en allemand, firkateyn en turc, Ferkata ou فرقاطة en arabe. Dans la marine à voile, la frégate se situe entre le vaisseau et la corvette. Dans la marine moderne le rôle d'une frégate est la protection d'un bâtiment précieux (porte-avions, porte-hélicoptères amphibies, bâtiments ravitailleurs d'escadre, sous-marin nucléaire), la lutte anti-navire, la lutte anti sous-marine ou anti-aérienne, la surveillance d’une zone maritime. Dans la terminologie militaire moderne, une frégate est un navire de guerre de surface de taille moyenne, dont les dimensions, les armes et les équipements lui permettent : de naviguer au large quelles que soient les conditions météorologiques ; d'attaquer et de se défendre contre des sous-marins, des aéronefs ou d'autres navires ; éventuellement d'attaquer des cibles terrestres ; d'agir isolément ou au sein d'une force navale.Dans les marines de l'OTAN : l'indicatif visuel des frégates est précédé par un « D » (destroyer) ou par un « F » (frigate) pour les bâtiments de plus faible tonnage (frégates de surveillance, frégates légères furtives, avisos) ; l'appellation codée est « FF », « FFG » (dotée de missiles surface-air), « FFH » (porte-hélicoptères).Dans la Marine française, les frégates sont classées en deux catégories. Les frégates de 1er rang classes Georges Leygues, Aquitaine, Cassard ou type « Horizon » (Forbin et Chevalier Paul) considérées comme des destroyers et de second rang, classes Lafayette ou Germinal (lettre F). Leur tonnage se situe entre 2 000 et 7 000 tonnes ; plus petites, sont assimilées aux corvettes ou patrouilleurs ; plus grosses et polyvalentes, aux croiseurs. Voir Frégate sur Wikipédia.