Mot-clef : Navire de guerre

Mots-clefs hierarchiques suivant les informations IPTC et EXIF contenues dans les médias.

Navire de guerre : Un navire de guerre ou navire militaire est un navire faisant partie des forces armées. Il peut s'agir d'un navire de surface ou d'un sous-marin. Les bâtiments de combat disposent de systèmes d'armes leur permettant d'attaquer, de se défendre ou de protéger d'autres unités telles que les bâtiments de soutien ou auxiliaires, parfois dotés de systèmes d'auto-défense ou totalement dépourvus d'armement. Dans la marine française, on emploie généralement le terme de bâtiment, mais parfois aussi celui de navire, de bateau ou d'unité. Le terme de vaisseau (autrefois gros navire à voiles), trop emphatique, n'est plus utilisé par les marins pour désigner un navire moderne.

Croiseur protégé

Croiseur protégé : Le croiseur protégé est un type de croiseur de la marine de la fin du XIXe siècle. Les parties vitales sont recouvertes d'un blindage en dos d'âne de 30 à 80 mm d'épaisseur et sa vitesse varie entre 16 et 18 nœuds en fonction de son poids de déplacement (entre 4 000 et 8 000 tonnes). Il n'offre qu'une protection sur les organes vitaux du navire, essentiellement la salle des machines et soutes à munitions. Il est considéré comme le précurseur des futurs croiseur léger et croiseur lourd. Très vite obsolète, le croiseur protégé est remplacé par le croiseur cuirassé, précurseur du croiseur de bataille (pré-Dreadnought puis Dreadnought).

Frégate

Frégate (navire) : Le mot frégate désigne des types de navires très différents. Il est originaire de Méditerranée, et est resté très proche dans plusieurs langues : fregata en italien et en roumain, fragata en espagnol et en portugais, frigate en anglais, fregatte en allemand, firkateyn en turc, Ferkata ou فرقاطة en arabe. Dans la marine à voile, la frégate se situe entre le vaisseau et la corvette. Dans la marine moderne, le rôle d'une frégate est la protection d'un bâtiment précieux (porte-avions, porte-hélicoptères amphibies, bâtiments ravitailleurs d'escadre, sous-marin nucléaire), le combat (lutte anti-navire, lutte anti sous-marine ou anti-aérienne) ou la surveillance d’une zone maritime. Elle peut aussi, dans certains cas, être utilisée comme patrouilleur ; ce type de bâtiment se nomme « frégate de patrouille polyvalente » (exemple : Classe Halifax).