Localisation : Marseille

Localisation hierachique des médias, suivant les informations IPTC et EXIF.

Marseille : Marseille est une commune du Sud-Est de la France, chef-lieu du département des Bouches-du-Rhône et préfecture de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. En 2019, Marseille est la deuxième commune la plus peuplée de France avec 870 731 habitants. Son unité urbaine, qui s'étend au nord jusqu'à Aix-en-Provence, est la troisième de France avec 1 614 501 habitants, derrière Paris et Lyon. Depuis le 1er janvier 2016, Marseille accueille le siège de la métropole d'Aix-Marseille-Provence, la seconde plus peuplée de France avec 1 873 707 habitants. Son aire urbaine est, quant à elle, la troisième de France après celles de Paris et Lyon avec 1 756 296 habitants en 2016. Ces chiffres font de Marseille la plus grande ville du Midi de la France, de la région culturelle d'Occitanie, ainsi que de l'aire linguistique de la langue d'oc. Plus ancienne ville de France fondée dans l'Antiquité sous le nom de Μασσαλία / Massalía) vers 600 av. J.-C. par des marins et des marchands grecs originaires de Phocée (aujourd'hui Foça, près d'Izmir, en Turquie), Marseille est depuis l'Antiquité un important port de commerce et de passage. Elle connaît un essor commercial considérable pendant la période coloniale et plus particulièrement au cours du XIXe siècle, devenant une ville industrielle et négociante prospère. Héritage de ce passé, le Grand port maritime de Marseille (GPMM) et l'économie maritime constituent l'un des pôles majeurs de l'activité régionale et nationale, et Marseille reste le premier port français, le deuxième port méditerranéen et le cinquième port européen. Sa situation privilégiée en bordure de la Méditerranée permettant l'arrivée de nombreux câbles sous marins fait également de Marseille le neuvième hub de connexion au réseau internet mondial avec une des plus fortes croissances mondiales sur ce secteur,. L'ouverture de Marseille sur la mer Méditerranée en fait depuis ses origines une ville cosmopolite marquée par de nombreux échanges culturels et économiques avec l'Europe du Sud, le Proche-Orient, l'Afrique du Nord et l'Asie. Elle est d'ailleurs souvent considérée depuis le XVIIe siècle, comme la « Porte de l'Orient » sur le littoral méditerranéen français.

Wikipédia, Marseille
Open Street Map, Marseille

4e arrondissement de Marseille

4e arrondissement de Marseille : Le 4e arrondissement de Marseille est l'un des 16 arrondissements de Marseille. Situé en plein centre-ville il est bordé à l'ouest par le 1er et le 3e arrondissement, au nord par le 13e arrondissement, à l'est par le 12e arrondissement et enfin au sud par le 5e arrondissementIl fait partie du troisième secteur de Marseille.

Wikipédia, 4e arrondissement de Marseille
Open Street Map, 4e arrondissement de Marseille

Arenc

Arenc : Arenc (qui se prononce \aʁɛ̃k\ soit approximativement « arinc ») est un quartier du 2e arrondissement de Marseille qui contient la gare maritime.

Wikipédia, Arenc
Open Street Map, Arenc

Calanque de Callelongue

Calanque de Callelongue : La calanque de Callelongue est la première calanque du massif de Marseilleveyre entre Marseille et Cassis. Elle est située à l'extrémité sud-est du 8e arrondissement de Marseille, dans le quartier des Goudes tout au bout de la route du bord de mer, après le village des Goudes. Son nom vient du provençal cala lònga (calo longo selon la norme mistralienne) et signifie « grande crique ». Le téléscaphe, une sorte de téléphérique sous-marin des années 1960 reliant Les Goudes à la calanque de Callelongue, se situait sur la zone. Certains vestiges sont encore visibles comme les mécanismes à roues permettant de faire avancer les cabines. La calanque est desservie par la ligne de bus 20 dont elle est le terminus.

Wikipédia, Calanque de Callelongue
Open Street Map, Calanque de Callelongue

Calanque de Marseilleveyre

Calanque de Marseilleveyre : La calanque de Marseilleveyre est la troisième calanque du massif de Marseilleveyre, entre Marseille et Cassis. Comme ses voisines, la calanque de la Mounine et la calanque des Queyrons, elle appartient au 8e arrondissement de Marseille.

Wikipédia, Calanque de Marseilleveyre
Open Street Map, Calanque de Marseilleveyre

Calanque de la Mounine

Calanque de la Mounine : La calanque de la Mounine est la deuxième calanque du massif de Marseilleveyre, entre Marseille et Cassis.

Wikipédia, Calanque de la Mounine
Open Street Map, Calanque de la Mounine

Canebière

Canebière : La Canebière, anciennement Rue Canebière (en occitan provençal : la Canebiera en norme classique ou la Canebiero en norme mistralienne) est une avenue du centre de Marseille.

Wikipédia, Canebière
Open Street Map, Canebière

Cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille

Cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille : La cathédrale Sainte-Marie-Majeure, dite La Major, est la cathédrale catholique de l'archidiocèse de Marseille. La Major est construite en style néo-byzantin entre 1852 et 1893 sur les plans de l'architecte Léon Vaudoyer. Située dans le quartier de la Joliette dans le 2e arrondissement, elle se dresse sur l'esplanade Jean-Paul II, entre le Vieux-Port et le port de la Joliette, sur l'emplacement de l'ancienne cathédrale du XIIe siècle, d'où vient le nom occitan de « Major ». Son architecture et sa décoration intérieure, en marbre et porphyre, lui donnent un aspect particulier pour un édifice religieux. Elle a été érigée en basilique mineure par Léon XIII le 24 janvier 1896.

Wikipédia, Cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille
Open Street Map, Cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille

Col de la Gineste

Col de la Gineste : Le col de la Gineste est un col routier des Bouches-du-Rhône reliant Marseille et Cassis en traversant le massif des Calanques de Marseille. Il est emprunté par trois manifestations sportives majeures : la course pédestre Marseille-Cassis, la course cycliste professionnelle du Grand Prix La Marseillaise et l'épreuve cyclosportive des bosses du 13.

Wikipédia, Col de la Gineste
Open Street Map, Col de la Gineste

Corniche du Président-John-Fitzgerald-Kennedy

Corniche du Président-John-Fitzgerald-Kennedy : La corniche Kennedy ou corniche du Président-John-Fitzgerald-Kennedy est un boulevard de bord de mer de Marseille et une route touristique.

Wikipédia, Corniche du Président-John-Fitzgerald-Kennedy
Open Street Map, Corniche du Président-John-Fitzgerald-Kennedy

Cours Julien

Cours Julien : Le cours Julien est une voie de la ville de Marseille.

Wikipédia, Cours Julien
Open Street Map, Cours Julien

Endoume

Endoume : Endoume (francisation de l'occitan provençal En Domes) est un quartier du 7e arrondissement de Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône. Endoume abrite notamment le théâtre Silvain, la Station marine d'Endoume, le marégraphe de Marseille sur la Corniche, le pont de la Fausse monnaie et le petit port du Vallon des Auffes.

Wikipédia, Endoume
Open Street Map, Endoume

Fort Saint-Jean

Fort Saint-Jean (Marseille) : Le fort Saint-Jean doit son nom à la commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem établie sur cet éperon, prolongement de la butte Saint-Laurent, vers la fin du XIIe siècle. Il est situé à Marseille dans le quartier de l'Hôtel de ville. À cet emplacement, des vestiges de la toute première occupation grecque au VIe siècle av. J.-C. ont été découverts. Au milieu du XVe siècle, la puissante tour carrée est construite par le roi René pour garder la passe du port. La tour ronde du fanal est construite en 1664. La construction du fort, exigée par Louis XIV, est réalisée de 1668 à 1671 par le chevalier de Clerville après expropriation des Hospitaliers et de nombreuses maisons. Sur instruction de Vauban, le creusement en 1679 d’un large fossé l'isole totalement de la ville. Pendant la Révolution française, le fort sert de prison pour Philippe Égalité et à deux de ses fils. Des Jacobins arrêtés à Marseille et à Aubagne seront enfermés dans le fort et massacrés le 5 juin 1795 par des royalistes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les troupes allemandes y entreposent un dépôt de munitions dont l'explosion à la libération de Marseille provoque la destruction de nombreux bâtiments anciens. Le fort Saint-Jean a été classé monument historique par arrêté du 16 juin 1964. Après avoir abrité le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), le fort Saint-Jean est intégré depuis 2013 au musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM). Le fort Saint-Jean a disposé jusqu'en 1944 d'une échelle de marée en marbre dont la cote 0,329 m a servi de point zéro au nivellement général de la France et donc à toutes les altitudes données en France. L'échelle de marée a été détruite par le dynamitage et l'effondrement du fameux pont transbordeur. En 2020, le zéro de nivellement est à 1,661 m sous le repère fondamental situé dans le local du marégraphe de Marseille qui est exactement au même niveau que la cote 0,329 m du fort Saint-Jean.

Wikipédia, Fort Saint-Jean (Marseille)
Open Street Map, Fort Saint-Jean (Marseille)

Home Studio

Le Panier

Le Panier : Le Panier désigne un quartier de Marseille situé dans le 2e arrondissement, partagé entre trois quartiers administratifs : Hôtel-de-Ville, Les Grands-Carmes et La Joliette. La rive nord du Vieux Port est la partie la plus ancienne du site d'implantation historique de la colonie grecque de Massalia en 600 ans av. J.-C.. Les ruelles étroites qu'on y trouve rappellent toujours qu'il s'agit de la partie la plus ancienne de la ville malgré la destruction d'une grande partie de ces quartiers au XIXe siècle lors du percement de la Rue de la République puis au XXe siècle, lors du dynamitage par les autorités allemandes en février 1943 du quartier Saint-Jean, cœur historique de Marseille. Aujourd'hui, le Panier en est la seule partie conservée. Ces quartiers devinrent à partir de la seconde moitié du XIXe siècle la porte d'entrée des populations immigrées à Marseille, notamment italiennes, corses puis maghrébines. Ces dernières années, sous l'effet des réhabilitations et de l'implantation de lieux culturels, le Panier devient un quartier touristique notamment avec le projet Euroméditerranée.

Wikipédia, Le Panier
Open Street Map, Le Panier

Les Catalans

Les Catalans : Les Catalans constituent un quartier du bord de mer de Marseille, au début de la corniche, aujourd'hui dans le 7ème arrondissement.

Wikipédia, Les Catalans
Open Street Map, Les Catalans

Les Goudes

Les Goudes : Les Goudes (Lei Goudo, en provençal) est un quartier et un port de Marseille du 8e arrondissement de Marseille, à la porte sud de la ville et du parc national des Calanques, au bout de la route sans issue des Goudes, surnommé le bout du monde marseillais, avec son petit port de pêche (et port de plaisance) traditionnel, institutionnel, et historique dans un décor spectaculaire, pittoresque et préservé de calanques au bord de la Méditerranée.

Wikipédia, Les Goudes
Open Street Map, Les Goudes

Marégraphe de Marseille

Marégraphe de Marseille : Le mot marégraphe, inventé par l’ingénieur hydrographe Antoine Marie Rémi Chazallon (1802-1872),, est composé de l’élément latin mare (la mer) et de l’élément grec grapho (j’écris, je décris). Étymologiquement, un marégraphe est un instrument qui trace l’évolution du niveau de la mer en fonction du temps. On appelle marégramme la courbe obtenue. Sur les appareils modernes, ce traçage ne se fait plus par un dessin mais au moyen de fichiers numériques. Le mot marégraphe désigne également le bâtiment qui abrite l’instrument de mesure. L’ensemble immobilier du marégraphe de Marseille appartient à l’État qui, par convention, le met à disposition de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), pour mettre en œuvre l’infrastructure géodésique nationale, entretenir la référence géographique et altimétrique du territoire français, et valoriser la culture et la technique des sciences géomatiques (notamment en ouvrant le site au public). Le marégraphe de Marseille est unique pour de multiples raisons : ses liens avec le nivellement général de la France ; le volume et la qualité de son ensemble immobilier ; son appareil mécanique dit totalisateur ; l’extrême finesse de ses premiers enregistrements graphiques ; son classement parmi les monuments historiques ; la longueur de la série de données de niveau de la mer qu’il a déjà produite (série en cours), et son intégration dans les programmes nationaux et internationaux de surveillance du niveau des mers ; ses équipements modernes et son intérêt actuel lié au suivi de l’un des nombreux effets des changements climatiques : la hausse du niveau moyen des mers ; son histoire racontée dans un livre ; une association qui agit pour sa mise en valeur, sa promotion, son renom et son rayonnement.

Wikipédia, Marégraphe de Marseille
Open Street Map, Marégraphe de Marseille

Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines

Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines : Le monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines, ou Porte d'Orient, est un monument aux morts situé sur la corniche Kennedy à Marseille, dédié aux morts de l'armée d'Orient et des terres lointaines de la Première Guerre mondiale, Il a été édifié d'après les plans de l'architecte Gaston Castel et inauguré le 24 avril 1927. Ce monument fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 24 mai 2011. Le monument aux morts de l'armée d'Orient et des terres lointaines est une statue de bronze entourée d'un arc en granit où il est gravé « MONUMENT AUX MORTS DE L’armée D'ORIENT ET DES TERRES LOINTAINES ».

Wikipédia, Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines
Open Street Map, Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines

Mémé

Mémé : Mémé désigne affectueusement en français une grand-mère, ou, péjorativement, une femme âgée manquant de souplesse de caractère. De plus :

Wikipédia, Mémé

Ombrière du Vieux-Port de Marseille

Ombrière du Vieux-Port de Marseille : L’Ombrière du Vieux-Port de Marseille ou miroir du Vieux-Port est une ombrière-miroir géante de style design-futuriste de science-fiction conçue par le cabinet d'architecture Norman Foster & Partners, et le paysagiste urbaniste Michel Desvigne dans le cadre de Marseille-Provence 2013, sur le Vieux-Port de Marseille, en Provence, dans les Bouches-du-Rhône en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Wikipédia, Ombrière du Vieux-Port de Marseille
Open Street Map, Ombrière du Vieux-Port de Marseille

Palais Longchamp

Palais Longchamp : Le palais Longchamp est un palais-château d'eau de style néo-classique-Second Empire du XIXe siècle, du quartier Cinq-Avenues du 4e arrondissement de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le site est inscrit aux monuments historiques depuis le 1er octobre 1974 et classé depuis le 18 novembre 1997 et 8 septembre 1999. Inauguré en 1869, le palais est composé de plusieurs entités : le pavillon-château d'eau central, réservoir d'eau de la Durance arrivée par le canal de Marseille de 85 km, à titre de principale source historique d'eau potable et d'assainissement de la ville de Marseille. le musée des Beaux-Arts de Marseille (dans l'aile gauche du palais) le muséum d'histoire naturelle de Marseille (dans l'aile droite du palais, sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, classé musée de France en 2002). un jardin public (devant) avec espace vert, bassins en cascades, et statues allégoriques à la gloire de l'eau, de la fertilité, et de l'abondance. le parc Longchamp (à l'arrière du palais) avec observatoire de Marseille, jardin botanique, et parc zoologique (les animaux sont remplacés par des sculptures animalières d'art depuis Marseille-Provence 2013).Ce lieu est desservi par la station Cinq Avenues - Longchamp sur la ligne   ainsi que par les stations Cinq Avenues et Longchamp de la ligne  .

Wikipédia, Palais Longchamp
Open Street Map, Palais Longchamp

Pavillon de partage des eaux des Chutes-Lavie

Pavillon de partage des eaux des Chutes-Lavie : Le pavillon de partage des eaux des Chutes-Lavie, également appelé Le Tore, par référence à la nomenclature architecturale, est un édifice de génie civil classé appartenant à la ville de Marseille, en France. Construit entre 1899 et 1906 sur les plans de Baptistin Duce, ingénieur auprès du Canal de Marseille, il faisait partie de l'ensemble hydraulique alimentant en eau douce les nouveaux quartiers ayant émergé au nord du centre ville jusqu'au Palais Longchamp. Il est situé dans le quartier des Chutes-Lavie, rue Jeanne Jugan, dans le 4e arrondissement de la ville, à la jonction des tunnels ferroviaires de Saint-Charles et des Chartreux. Les eaux qui y étaient acheminées par le Canal de Marseille, approvisionnaient non seulement ces nouveaux quartiers au Nord de la Gare Saint-Charles, elle même au Nord du centre ville de Marseille jusqu'au quartier de Sainte Marthe, équipé d'un réservoir, mais aussi les locomotives à vapeur, notamment celles du Chemin de Fer Paris-Lyon-Marseille, traitées à la rotonde de la rue Pautrier, construite en 1889, que le Pavillon surplombe. Après la Seconde Guerre mondiale, ce système répartiteur à l'air libre par gravitation a été abandonné, au profit d'un tore sous pression. Le bâtiment comporte deux parties distinctes : Le bâtiment administratif est haut de trois étages. il est carré, en briques et pierres, au toit couverts d'ardoises disposées en écaille avec en façade un blason monumental en pierre de taille. Au-dessus de la porte est inscrit CANAL DE MARSEILLE. Le bâtiment technique est octogonal, très massif, construit en pierres pentagonales et calculé pour résister aux poussées qu'ils devait contenir. L'eau était distribuée dans huit descentes périphériques. Le réservoir et le système de répartition originel sont abrités sous une charpente métallique aménagée en verrière.Ce pavillon fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 9 février 1998. Il a le label « Patrimoine du XXe siècle ». La couverture de la verrière a été refaite en 2013.

Wikipédia, Pavillon de partage des eaux des Chutes-Lavie
Open Street Map, Pavillon de partage des eaux des Chutes-Lavie

Place Jean-Jaurès

Place Jean-Jaurès (Marseille) : La place Jean-Jaurès, parfois plus connue sous le nom de La Plaine, est une des plus grandes places de Marseille.

Wikipédia, Place Jean-Jaurès (Marseille)
Open Street Map, Place Jean-Jaurès (Marseille)

Place Monthyon

Place Monthyon : La place Monthyon se situe dans 6e arrondissement de Marseille, au carrefour du cours Pierre-Puget et de la rue Breteuil.

Wikipédia, Place Monthyon
Open Street Map, Place Monthyon

Place des Treize-Cantons

Place des Treize-Cantons : La Place des Treize-Cantons est une voie située dans le 2e arrondissement de Marseille. Elle va de la rue du Panier à la rue de l'Évêché.

Wikipédia, Place des Treize-Cantons
Open Street Map, Place des Treize-Cantons

Plage de Corbière

Port de Saumaty

Port de Saumaty : Le port de Saumaty, situé à proximité de l'Estaque, est depuis 1976 le port de pêche professionnel de la ville de Marseille (France). Dernière extension du Grand port maritime de Marseille (GPMM), il accueille, sur quatre hectares de bassins et quatre hectares de terre-pleins, thoniers, chalutiers et petits métiers ainsi qu’une grande criée, le marché de gros du poisson situé auparavant sur le Vieux-Port de Marseille dans une halle transformée depuis en théâtre national : La Criée - Théâtre national de Marseille.

Wikipédia, Port de Saumaty
Open Street Map, Port de Saumaty

Port de la Lave

Saint-Victor

Saint-Victor (Marseille) : Saint-Victor est un quartier du 7e arrondissement de Marseille situé au sud du Vieux-Port et autour de l'Abbaye de Saint-Victor.

Wikipédia, Saint-Victor (Marseille)

Terrasses du Port

Terrasses du Port : Les Terrasses du Port sont un centre commercial situé dans le 2e arrondissement de Marseille, comptant 190 commerces.

Wikipédia, Terrasses du Port
Open Street Map, Terrasses du Port

Vallon des Auffes

Vallon des Auffes : Le vallon des Auffes est un petit port de pêche pittoresque traditionnel sur la corniche Kennedy, du quartier d'Endoume, dans le 7e arrondissement de Marseille. Il se situe à 2 km au sud-ouest du Vieux-Port, entre la plage des Catalans et l'anse de Malmousque.

Wikipédia, Vallon des Auffes
Open Street Map, Vallon des Auffes

Vieux-Port de Marseille

Vieux-Port de Marseille : Le Vieux-Port de Marseille (en provençal lo Pòrt Vielh selon la norme classique, lou Port-Vièi selon la norme mistralienne,,) est le plus ancien port de Marseille, ainsi que le centre historique et culturel de la ville depuis sa fondation sur ce site durant l'Antiquité. Le port était le centre économique de Marseille jusqu'au milieu du XIXe siècle, ouvert sur le commerce de la mer Méditerranée puis des colonies françaises. Les activités portuaires de commerce furent ensuite déplacées vers d'autres sites plus au nord : les bassins de l'actuel grand port maritime de Marseille. Le « bassin du vieux port » est aujourd'hui un port de plaisance, partagé entre les quartiers Hôtel-de-Ville (2e) au nord, Opéra (1er) au sud-est, Saint-Victor (7e) au sud et Le Pharo (7e) au sud-ouest. C'est aussi un lieu de rassemblement populaire et l'un des symboles de Marseille. Le Vieux-Port est aussi un pôle intermodal de transport (au quai des Belges qui le longe à l'est et auquel aboutit la Canebière), avec une station de métro, de nombreux bus et plusieurs services maritimes dont le ferry. Sur le Vieux-Port, existe aussi un petit marché où l'on peut retrouver, plusieurs fois par semaine, une vente directe de poisson frais. Il est de nos jours ancré dans la culture populaire comme servant de cadre principal à la Trilogie marseillaise de Marcel Pagnol, avec les figures de César et Marius au « bar de la Marine », et celle de Fanny, la belle poissonnière amoureuse de Marius.

Wikipédia, Vieux-Port de Marseille
Open Street Map, Vieux-Port de Marseille

Église Saint-Vincent-de-Paul de Marseille

Église Saint-Vincent-de-Paul de Marseille : L'église Saint-Vincent-de-Paul est une église située dans le quartier du Chapitre, en haut de la Canebière ; les Marseillais la surnomment église des Réformés.

Wikipédia, Église Saint-Vincent-de-Paul de Marseille
Open Street Map, Église Saint-Vincent-de-Paul de Marseille