Localisation : Marégraphe de Marseille

Marégraphe de Marseille : Le mot marégraphe, inventé par l’ingénieur hydrographe Antoine Marie Rémi Chazallon (1802-1872),, est composé de l’élément latin mare (la mer) et de l’élément grec grapho (j’écris, je décris). Étymologiquement, un marégraphe est un instrument qui trace l’évolution du niveau de la mer en fonction du temps. On appelle marégramme la courbe obtenue. Sur les appareils modernes, ce traçage ne se fait plus par un dessin mais au moyen de fichiers numériques. Le mot marégraphe désigne également le bâtiment qui abrite l’instrument de mesure. L’ensemble immobilier du marégraphe de Marseille appartient à l’État qui, par convention, le met à disposition de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), pour mettre en œuvre l’infrastructure géodésique nationale, entretenir la référence géographique et altimétrique du territoire français, et valoriser la culture et la technique des sciences géomatiques (notamment en ouvrant le site au public). Le marégraphe de Marseille est unique pour de multiples raisons : ses liens avec le nivellement général de la France ; le volume et la qualité de son ensemble immobilier ; son appareil mécanique dit totalisateur ; l’extrême finesse de ses premiers enregistrements graphiques ; son classement parmi les monuments historiques ; la longueur de la série de données de niveau de la mer qu’il a déjà produite (série en cours), et son intégration dans les programmes nationaux et internationaux de surveillance du niveau des mers ; ses équipements modernes et son intérêt actuel lié au suivi de l’un des nombreux effets des changements climatiques : la hausse du niveau moyen des mers ; son histoire racontée dans un livre ; une association qui agit pour sa mise en valeur, sa promotion, son renom et son rayonnement.

Wikipédia, Marégraphe de Marseille
Open Street Map, Marégraphe de Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.