Déboucher les ombres en randonnée?

Vous avez surement comme moi été confronté à un manque de lumière, où a de forts contrastes lors de vos shooting « Outdoor ». La proxiphotographie et macrophotographie et son éclairage en extérieur est parfois compliqué a mettre en scène quand on veut sortir léger. Je cherche a obtenir un jolie bokeh et un sujet lisible, mais les angles de prise de vue sont limités et le matériel aussi. J’ai donc profité de cette période particulière pour faire des test « Indoor » avec ce que j’avais sous la main.


En extérieur, pour des sorties « nature » ou au cours de randonnées, je photographie souvent des sujets « pseudo » macrophotographique ou proxiphotographique dans des conditions d’éclairage qui ne sont pas toujours optimum. Le champignon sous les feuillages, la fleur à l’ombre entourée de feuilles au soleil, le papillon en contre-jour et j’en oublie bien sur. Je vais tenter de reproduire « at home » ces conditions.

Entre l’arrière plan et le sujet je rencontre de très fort contraste, que j’ai tenté de simuler en plaçant une orchidée très sombre devant une fenêtre fortement lumineuse. J’ai utilisé pour mes test un objectif qui est de toutes mes sorties: un EF-S 18-135mm à 135 mm – f/8.0 pour ajouter un peu de profondeur de champ et de la difficulté pour l’éclairage. ISO 400 pour avoir une vitesse d’obturation proche des conditions réelles, je photographie à main levée. L’APN est placé à 40 cm du sujet et il ne bougera pas.

Le flash intégré pour des photos entre 35 et 70 cm de l’appareil avec une focale de plus de 100 mm peut-être une solution. Regardons ça.

J’emmène souvent avec moi un flash cobra, même en sortie « Outdoor ». Testons nos fleurs cobayes avec un Godox TT680, d’abord en mode TTL puis manuel.

Il manquais pour être exhaustif, une ou deux photos avec les réglages du point de départ (1/15 s f/8.0 et 400ISO) et le flash en manuel a puissance très réduite. J’ai refais une séance avec ses paramètres pour tirer la photo qui ressemble à ce que je souhaitais au départ. Les réglages sont devenus 1/125 f/8.0 et ISO 100. J’ai toute latitude de jouer sur la vitesse pour régler l’arrière plan et sur le flash pour le sujet.

Avec 1/64 de puissance sur le flash, la fleur en haut a gauche, qui est le point de focus, est correctement éclairée. Les feuilles sont encore (Trop ?) brillantes et peu naturelles. Le dessous des feuilles en bas de l’image est trop sombre, parce que la lumière du flash vient du haut.

Un flash déporté sans fil et un émetteur peuvent être aussi une solution. Monté sur un petit trépied ou un « Monopode », un flash en « contre plongé » peut jouer le rôle de seconde source de lumière et de « Fill in », en éloignant le flash du sujet.

Et puis les adeptes de la série télé « Les experts » pensent à un flash « Twin-lite ». Et à ce moment le ministre des finances de votre foyer, vous demande comment vous allez trouver les 1200€ de votre phantasme. 10 fois plus cher que vos 2 flashes cobra, tu n’y pense pas.

Ben si on n’y pense. donc on parcours la page Amazon de long en large et de haut en bas. Et justement en bas de page, dans la rubrique « produits liés » un autre flash me fait de l’œil.

Vous l’avez compris si je vous ai emmener jusqu’ici c’est que j’avais une idée derrière la tête, tester un flash annulaire.

Le flash annulaire (ou « ringflash ») est spécialement utilisé en macrophotographieproxiphotographie et photographie de mode pour obtenir un éclairage uniforme du sujet photographié. En macrophotographie, un flash « classique » monté sur l’appareil peut faire apparaître l’ombre de l’objectif sur l’image, avec un flash annulaire ce problème est résolu puisque le flash est disposé en anneau autour de l’objectif. Ces appareils étaient onéreux du fait de leur relativement faible demande du temps des tubes à décharge, mais des versions LED à la fois beaucoup plus abordables et plus légères sont apparues au début du xxie siècle.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Flash_photographique

J’ai donc commander un HD 130 et voici les photos test réalisées.

On trouve le HD 130 sur beaucoup de site de E-Commerce. Choisissez votre préféré.

Principales caractéristiques

  • GN 15
  • 5 cm – 2.0 m
  • 3000 – 15000 K
  • 4 x piles AA (Non fournis)
  • 200 g
  • 7 puissances
  • 3 gélatines, clair, bleu et orange
  • Adaptateurs:  40,5 mm, 52 mm, 55 mm, 58 mm, 62 mm, 67 mm, 72 mm, 77 mm.

Le produit est livré dans une boite carton sans trop de protection, hormis des sachets papier bulle. Le flash fait très plastique au déballage.

Je vous conseils de mettre un petit élastique dans la gorge des adaptateurs pour empêcher le flash de glisser.


Pour résumer à ce stade de mes test je ne suis pas vraiment emballé par mon achat. Je dirais que l’on en as pour son argent (30€). Bien sur cela fait le job demandé au départ, mais sans vraiment de latitude pour la créativité. Les gélatines blanche, orange et bleu apporte un petit plus en fonction de la luminosité ambiante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *